mik dupont UA-70672535-1

14/04/2018

Je fais ce que je dis

macrontrump.jpgComédie dramatique de ce Macron. Il fait surtout ce que veulent ceux qu’ils l’ont placé à la présidence c.-à-d. les tenants du CAC 40, du MEDEF et Cie. Celui qui se pavane en se croyant l’élu du peuple, alors qu’il n’est que la marionnette d’une oligarchie financière. Un valet habile où le cynisme prime au nom du « réalisme ». Intelligent, il l’est. Mais comment croire qu’il a pris le pouvoir par la force de celle-ci et d’un sens stratégique hors du commun ? Un peu d’histoire nous rappellerait que Hitler s’est dit aussi arrivé démocratiquement par le peuple. Le Play boy français est, il est vrai, plus bel homme et a plus d’allure que le petit moustachu. Il y a pourtant bien des parallélismes à faire dans sa fulgurante ascension. Le succès aussi rapide de « En marche » n’est pas uniquement le fruit d’un ras-le-bol socialiste ou libéral. Sans tomber dans le grand complot, il est évident que le succès a été orchestré par la « pub », autre forme de propagande des grands médias aux mains des gros financiers. En n’amalgamant pas tout, n’oublions pas que le parti Nazi était financé à milliards par la classe possédante internationale (entre autres par le père de Georges Bush senior, ex président USA, dont le crétin de petit-fils bush junior ne fut autre chose que la marionnette du lobby militaro pétrolier).

Nous voyons aujourd’hui Macron aux bottes de Trump, autre mascotte de ce lobby, auquel il s’allie pour bombarder la Syrie au nom d’une limite à ne pas franchir : celle d’une arme en dehors du lobby bien gardé ! Par humaniste ? Faut pas rigoler !

Le « je » de Macron n’est qu’un artifice narcissique. La " transformation radicale" de la France, parce que le monde bouge, n’est que celle de léguer au privé les services publics et les protections sociales. Si cela regarde en priorité les Français il ne faudrait pas oublier l’impact au niveau européen. L’impact international de sa politique étrangère nous frappe aussi de plein fouet. Que fait notre gouvernement pour s’y opposer ? Les liens Macron-Michel sont bien connus.

Allons-nous rester dans nos pantoufles ? Le bruit Macron n’est pas encore celui des bottes, il est plus fleurté, plus aseptisé, mais aussi dangereux. Si Macron fais ce qu'il dit, nous devons le faire taire!

10:18 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |