mik dupont UA-70672535-1

09/12/2007

Lettre 252 ( Têtes couronnées...)

http://www.linternaute.com/sortir/sorties/exposition/bijoux-de-la-couronne/7.shtmlCher ordi,

 

Je ne résiste pas à, une fois de plus, redire combien l’émission de rtl «  place royale » est d’un cul cul la praline qui frôle la débilité. Les commentaires sont d’un sucré caramélisé qui mérite le prix de la banalité et on nous prend vraiment pour des gosses en quête de contes de fées obsolètes !

J’avoue regarder l’actualité du Gotha, comme je regarderais des vidéos gags.

Pauvres sujets sommes-nous qui regardons cet étalage de fastes divers où des dignitaires de sang osent encore s’intéresser à l’égalité des chances !!

Cette bruxelloise toute sympa qui remet toujours un bouquet de fleurs aux altesses me fait autant marrer que le vieux hibou de Geneviève de Fontenay qui tente toujours de nous intéresser aux miss ! Les commentaires de la dame au chapeau sont aussi nuls et ses princesses offrent un bien piètre spectacle.

Ah les têtes couronnées, quel cirque….mais le monde est un théâtre !!

Bon dimanche.

Mik.

00:09 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

07/12/2007

Lettre 251 ( historique de noël.)

crèche
Cher Ordi,

 

Il est loin le temps de ma théologie à Louvain, devenu Leuven !

Alors je suis venu un peu te consulter pour revoir l’historique de ce 25 décembre, de ce Noël qui a bien évolué au cours des siècles. Loin le temps où je croyais à minuit, en entendant le fameux chant, que le Jésus était bien né à cette date et à cette heure de l’humanité !

J’étais aussi naïf que pour Saint Nicolas….

Avant de devenir une fête chrétienne, tu me rappelais :

Les peuples préhistoriques adoraient la lumière et ils avaient construits des temples qui aidaient à comprendre l'arrivée des saisons pour les premiers agriculteurs européens, les hommes du néolithique.

Dans le temple mégalithique de Newgrange en Irlande, la lumière du soleil ne rentre que le jour du solstice d'hiver, le 25 décembre.

 Les Egyptiens adoraient à cette même période, le fils du Dieu Osiris, Aïon surnommé le soleil renaissant et marqué au front d'une étoile d'or.

Les Celtes faisaient de grands feux aux solstices pour lutter contre les ténèbres. Ils avaient très peur de ces périodes sombres avec le jour le plus court mais en même temps ils savaient que le soleil allait réchauffer le sol et les plantes. 

Au 6e jour qui suivait le solstice d'hiver (notre 1er janvier), ils coupaient en grande cérémonie le gui sacré qui montrait que la nature revivait sur les chênes qui semblaient morts; le druide criait alors:    "o ghel an heu !" qui signifiait "que le blé lève " et qui est devenu "Au gui l'an neuf"

Les Romains fêtaient les Saturnales du 17 au 25 décembre: les hommes et les femmes portaient alors des guirlandes autour du cou et s'offraient toutes sortes de cadeaux.

Un peu plus tard, sous l'empire romain, le 25 décembre devint la fête du "soleil invaincu" avec une des divinités solaires représentée par un enfant nouveau-né. L'empereur Julien portait sur ses enseignes la devise « sole invict ».  (Le soleil invaincu).

La religion chrétienne qui célébrait jusqu'au 3e siècle la naissance du Christ le 06 janvier (anciennes Saturnales romaines) décida en 354 que le 25 décembre deviendrait la date de la naissance de Jésus Christ.

Bref, cette fameuse date du 25 décembre est une fête qui mélange de nombreuses croyances très anciennes avant de devenir une des dates importantes du calendrier chrétien.

Et maintenant ? Devenue fête où les familles se croient souvent obligées de se réunir autour d’un bon repas dans la paix retrouvée qui tourne en fait bien souvent à des petites bagarres où chacun, un verre dans le nez aidant, règle ses petits comptes !

Mais je ne serais pas défaitiste, et tout compte fait, nous avons besoin de rythmer notre vie, non seulement selon les saisons, mais aussi autour de fêtes traditionnelles.

noel boule1
Alors j’ai fait comme tout le monde, j’ai garni d’un peu de sapin et de lumières mon appartement et j’aime me promener dans cette ambiance colorée de mille lumières.

J’avoue cependant, ne pas être très traditionaliste !

J’avoue aussi que je me réjouis toujours de voir le temps de ces fêtes se terminer, car je connais toute la nostalgie douloureuse et solitaire qu’elle peut engendrer chez beaucoup de personnes.

Merci Ordi de toujours être là quand nous avons besoin de documentation.

Bon W.E à vous.

Mik.

10:24 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

05/12/2007

Lettres250 ( Saint Nicolas)

http://www.almaren.ch/archives/2005/12/03/saint-nicolas-2005-entre-tradition-et-modernite-mais-toujours-a-la-fete/Cher ordi,

 Peut-être t’aurais-je demandé en cadeau à l’époque où je croyais encore mordicus au grand saint !Ce temps d’enfance, j’en perçois encore les parfums de spéculoos, de mandarines, de noix et noisettes.L’assiette de friandises était aussi précieuse que les jouets.La question que je me posais était de voir plusieurs saints mitrés quand nous faisions les magasins de l’innovation, grand bazar et sarma  de la place saint Lambert.Alors, mes parents avaient trouvé la parade en certifiant que il n’y avait qu’un grand saint Nicolas et que les autres n’étaient que des serviteurs pour le seconder.Je scrutais alors les mots laissés par l’évêque dans les souliers, certains portaient la signature saint Nicolas et d’autres le Grand saint Nicolas !!! N.B.  La Saint Nicolas ou Santa Klaus ou Niklaus est presque une fête nationale en Allemagne mais elle se fête aussi beaucoup, dans le nord et l'est de la France ( en Lorraine surtout ). Et vous, receviez-vous vos jouets à la saint Nicolas ou au pied du sapin de Noël ?

Mik.

 

09:19 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

03/12/2007

Lettre 249 ( dépression)

Cher ordi,

 

Mon cher compagnon de tous les jours, que te dire aujourd’hui ?

J’ai passé un bon samedi et me voici à nouveau seul, avec dans le cœur toutes les personnes que j’aime, alors ce n’est pas être seul cela.

Je pense à un ami cher qui est dans le coma, sans que je puisse faire quelque chose.

Ainsi va la vie, cruelle parfois, mais s’enfermer dans la tristesse ne sert personne.

Il m’a fallu du temps, mais j’ai appris à être bon compagnon de moi-même.

Je suis toujours étonné du nombre de personnes qui se sentent mal dès qu’elles sont seules, autant que celles qui ne supportent pas vivre avec d’autres !

La dépression : maladie du siècle ?

Même si tout est vanité des vanités, tout n’est pas si mauvais que nous le pensons. Je reste un  optimiste de la vie avec un intérêt généralisé des personnes et du monde.

J’ai encore beaucoup de sensations de plaisirs. La concentration diminue, mais je sais encore me mettre à un travail de réflexion.

Cela fait longtemps que j’ai appris que le sentiment de culpabilité tue.

La libido est encore bien présente !

Je ne cherche pas à être utile et ne me sens pas inutile…

Bref, si la dépression est à la mode, je ne la suis pas…

J’espère que vous non plus !

 

Bonne journée.

Mik.

Ces derniers jours, je rédécouvre les chansons de la grande dame qu'a été BARBARA.

10:08 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

30/11/2007

Lettre 248 ( dévitalisation)

http://www.adsbeaute.com/tooth-whitening.htmlCher ordi,

Je pensais te quitter peu aujourd’hui, juste le temps d’un petit détartrage chez ma dentiste. Moi qui aime mordre à pleine dent, il faut bien veiller à la denture !

Que nenni, et pan la fraise et pan pour une petite série d’épisodes sur le fauteuil de torture, bouche ouverte ! Deux trous à plomber avec dévitalisation… Zut alors, tout cela en un an, date de mon dernier contrôle. Aurais-je trop croqué la vie cette année ?

Et toi, mon ami, à lire ce que tu affiches sur une dévitalisation, n’est pas super encourageant !

Bon, si ce n’est que la dent devient plus fragile, ma fois on attendra bien qu’elle casse un jour avant de l’extraire, mais je lis aussi sur des articles que cela n’est pas très bon car, si la douleur est supprimée par le fait de la mort de la dent, elle produit des toxines..

Bon, je pensais que tout cela était classique moi, et voilà, cher ordi, que avec tout ce que tu me fais lire, va falloir que ma dentiste m’en dise un peu plus vendredi prochain.

On n’est jamais assez renseigné. En plus tout le commerce médical, je me méfie moi. Elle me dit 30 euros d’acompte, mais je crains la facture finale ! Et si on l’enlevait bien simplement, ce n’est qu’une dent du fond de bouche, qui ne m’empêchera pas de bien mastiquer encore !

En plus pas encore de diagnostic pour celle du bas.

Ola la, j’aime pas ça du tout et si quelqu’un a une idée de ce que cela coûte, car je lis que souvent faut mettre une couronne après. N’ont rien d’un prince pourtant mes dents !

Bon patience, on va bien voir. En attendant, croquons encore bien la vie. Dévitaliser une dent passe encore, mais pas dévitaliser la vie !!!

Bon week-end à vous.

Mik.

17:25 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

28/11/2007

Lettre 247 ( étoiles Michelin)

Guide Michelin France 2007Cher ordi,

Et oui, tu as la malchance de ne point avoir le sens du goût !

En t’abandonnant hier, je regardais l’émission question à la une sur les fameuses étoiles michelin. Justifiées, commerciales ou pas, qu’importe au fond. En dehors du snobisme éventuel de clients recherchant plus à paraître qu’à vraiment goûter aux saveurs, il n’en reste pas moins que la gastronomie est un art. Il y faut des maîtres, comme en haute couture, pour sans doute que nos assiettes s’en inspirent tout comme le prêt à porter le fait des grands couturiers.  

L’homme a besoin de beauté et lorsque le décor des lieux, des assiettes se mêle à la créativité culinaire, je m’incline !

Vrai que les goûts et les couleurs sont toujours très subjectifs, mais ne comparons quand même pas, sans être élitiste, un ballet de Béjart et une revue des folies bergères ou une chorégraphie d’un Kamel Ouali ! Entre une chanson de Lorie et de Barbara, aucune comparaison n’est possible.

Manger une bonne frite dans un vrai cornet papier à l’ancienne est incomparable, comme goûter une merveille de cuisine sur une assiette originale et dans un cadre luxueux.

Et le prix ? Et oui le nerf de la guerre ! Mais on peut comprendre que même  avec un prix très élevé, le gain sur la frite soit peut-être meilleur que celui de l’artiste toqué qui a du investir une fortune pour s’établir dans un lieu de prestige et a des frais énormes de fonctionnement.

Sur ce bon appétit! pardon, bonne dégustation...

Mik.

Pour les intéressés, les resto belges étoilés 2008:

http://www2.resto.be/bib_new.cfm?langue=fr

23:34 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

26/11/2007

Lettre 246 ( immigration et pensions)

Cher ordi,

 

J’entendais hier une synthèse d’une étude démographique universitaire allant bien à l’encontre des vues que nous pouvons avoir sur l’immigration que nous connaissons.

Je t’ai alors un peu consulté, cher Ordi, pour tenter d’y voir un peu plus claire.

Très brièvement, disons que le gros problème qui va se poser dès 2050 c’est évidemment le vieillissement de la population, la diminution de la population active devant supporter la croissance de la non-active.

Toute l’Europe, en chute de natalité, va connaître ce problème à moyen terme.

Si nous voulons, par exemple maintenir une pyramide d’âge qui puisse résoudre le problème des pensions, il manquerait en 2050 en Belgique près de 350.000 personnes actives…

La Flandre serait d’ailleurs plus touchée que la Wallonie.

La seule solution, si on maintient notre mode de vie, est donc de faire plus de bébés ou alors d’accepter une immigration.

Voilà pour tous ceux qui gueulent sur le flux d’immigration qui sera pourtant bien nécessaire.

Ce sont probablement les enfants étrangers nés il y a peu chez nous et qui y naîtront encore qui assureront à la génération des trentenaires belges et à leur descendance une pension décente…

Alors, voilà qui va bien dans le sens contraire des nationalistes !

Ah, cher Ordi, que notre monde voit toujours de façon égoïste à courte échéance…

Et la Flandre, si fière de sa richesse actuelle, le sera-t-elle encore en 2050 ?

Il est vrai que voir un peu plus loin que les prochaines échéances électorales n’est pas le propre de nos politiciens. Sont-ils d’ailleurs les seuls dans ce cas ?

Mik.

23:12 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

25/11/2007

Lettre 245 ( star ac et cie)

Cher ordi,

 

J’aurais mieux fait de ne pas te quitter pour regarder la Star Ac !

Assez pitoyable le show de ce vendredi soir.

Vrai qu’aucune grosse pointure n’était là.

Quand fera t-on aussi interpréter à Andrea Bocelli, autre chose que « vivo por lei » et le «  con te partiro » !

Une seule chose réjouissante: l’élimination de petite fille gâtée, caractérielle, prétentieuse et sans grand talent de Noémie. Reste plus qu’à faire suivre le même chemin à son équivalent masculin de Sevan.

Souvenir, souvenir, était là Lorie play back, qui pour rester dans le vent se lance dans la vague électro et techtonik. J’ai déjà du me taper l’écoute de cette jolie nana sophistiquée et superficielle quand ma petite fille l’adorait, cela suffisait !! Oser chanter en plus sur un enregistrement de sa propre voix, alors que la malheureuse candidate Lucie se plantait, du plus comique au fond…

Bref, pas passionnant cette soirée !

Heureusement, le lendemain est, lui, toujours un bon jour avec ma star à moi ! Lui ce ne sont pas ses cordes vocales qu’il travaille, mais sa muscu. Et cela lui réussit bien à ce beau jeune homme ! Mais si les muscles sont beaux, faut aussi veiller à la musculation de la cervelle. Alors on échange, pas que les muscles, mais aussi des idées, des lectures, et surtout de l’affection.

Bonne surprise aussi, la rapidité de Christiane à qui j’avais demandé samedi un nouveau fond de blog. Merci l’artiste. A peine demandé, aussitôt fait. J’aime. J'espère que vous aussi.

Commencez bien la semaine.

Mik.

21:09 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

24/11/2007

Lettre 244 ( A qui la faute?)

Cher ordi,

Je ne sais si tu sers la politique, mais la politique se sert certainement de toi.

J’entends toujours : «  votez ne sert à rien » ! Que nenni, on voit le résultat.

Ah, te dira t-on, tout cela n’est qu’une affaire de politiciens ! Que nenni.

Faut être clair, mesurons-nous, nous francophones attachés à notre petite Belgique, qu’au nord la liste De Decker a fait d’un coup 5 élus, celle du Vlaams Block 17 et celle du CDNV-NVA 30 ? Les 3 partis séparatistes ont gagné… Voilà qui est autre chose que la manifestation tricolore à Bruxelles  ( avec très peu d'ailleurs de flamands) ou que les bisous des étudiants de Louvain et de Leuven !

Le peuple a les dirigeants qu’il mérite.

Ne crions donc pas trop vite sur nos représentants. Nous les avons choisis.

La victoire du MR a placé les socialistes hors jeu et des revanches sont à prendre. Notre zizisarkozy Reynders, de sa superbe et à la suite d’une campagne électorale basée sur les scandales des affaires à Charleroi s’est placé dans une situation délicate. Il n’est pas celui qui inspire confiance aux partenaires francophones.

Non, le couple belge va mal. Pas par la faute des politiciens,  mais par la faute d’une majorité de citoyens qui aujourd’hui se plaignent, mais qui, si on revotait demain, amplifieraient sans aucun doute la victoire des partis indépendantistes.

Pauvre Belgique. J’y crois de moins en moins. Elle est à l’image d’une société où la loi du fort, du plus riche prime. La solidarité, les combats sociaux sont devenus de simples luttes individualistes. C’est du chacun pour soi, et que l’autre crève. C’est le repli identitaire. En Flandre le Wallon est devenu l’étranger qui bouffe leur pain. En Wallonie c’est soi-disant les maghrébins.

Voilà où nous mène une Europe de plus en plus libérale, livrée aux lois impitoyables du marché et au monde de la haute finance.

Que faire ? Ne pas en tout cas pensez que nous n’avons rien à faire !!

Les urnes ne sont pas de la rigolade.

Voilà, mon cher ordi, le petit coup de gueule, que j’avais, sans être le moindre du monde réactionnaire, envie de pousser tout en vous resouhaitant un bon week-end.

Mik.

07:18 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

22/11/2007

Lettre 243 ( Adieu Monsieur Béjart)

 

 

Cher ordi,

Et oui, tu n’étais pas encore né toi quand je me souviens avoir été voir le ballet, alors révolutionnaire, de Maurice Béjart : Messe pour le temps présent. Je crois que c’était au Cirque Royal à Bruxelles. Je me souviens des huées des uns et des applaudissements des autres.. C’était en 1967, j’étais jeune étudiant encore à Louvain. J’étais moi stupéfait et subjugué par ce que je venais de découvrir.

Que de chemin parcouru par ce génie de la chorégraphie moderne. Un grand humaniste aussi.

Merci Monsieur Béjart pour votre art, pour l’avoir rendu populaire.

Mik.

BON WEEK_END.

22:18 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |