mik dupont UA-70672535-1

21/11/2007

Lettre 242 ( Michel Berger)

Cher Ordi,

 

Ah si tu pouvais aussi chanter aussi pour ceux qui sont loin de chez eux et qui ont dans yeux quelque chose qui fait mal, qui fait mal…

Merveilleux chanteur et compositeur que Michel Berger, dont je me suis régalé hier en écoutant le belle émission de tous pour la musique sur France 2.

J’ai été et reste très habité par cette musique et les superbes paroles, simples mais qui touchent le cœur humain sans tomber dans une sensiblerie de romantisme à bon marché.

Car, cher ordi : « A quoi il sert cet amour qui est en nous? A qui on le donne tous ces rêves qui nous secouent,si c'est pour personne à qui on l'avoue?A quoi elle sert cette musique qu'on joue partout? Pour qui elle sonne?Notre corps qui bat, qui bout, à qui on le donne? A qui on l'avoue? ».

Mik.

Je les aime presque toutes, mais spécialement celles-ci! Et encore une!! lol.

22:56 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

20/11/2007

Lettre 241 ( Michel Drucker)

Michel  DruckerCher ordi,

 

J’avoue parfois te préférer aux émissions du sempiternel Michel Drucker, animateur gentil, poli, peut être trop à mon goût. Pourtant hier, dans la toujours belle émission de Mireille Dumas sur France 2 (Vie publique-Vie privée) il m’a étonné. Comme quoi les apparences sont souvent trompeuses et qu’il faut toujours aller au-delà des apparences.

Son autobiographie «  Mais qu’est-ce qu’on va faire de toi? » qui vient de sortir est bien émouvante et pleine d’enseignements. Cette phrase qui revenait sans cesse, martelante, cassante que prononçait le père médecin, fier de la réussite de ses deux autres fils et désespéré du cancre de Michel aurait pou tuer ou enfermer dans l’autisme celui qui allait devenir une valeur sûre et une vedette sur les chaînes françaises.

Belle sa déclaration : «Je n’ai jamais été sûr de moi. J’ai toujours comblé les lacunes en travaillant plus que quiconque. J’ai toujours aussi confondu culture et intelligence et, pour ne pas être pris en défaut, j’ai ramé plus fort. Qui a dit qu’il fallait faire l’université pour réussir? J’ai su comment gagner ma vie.»

Oui à ne jamais confondre aussi culture et intelligence.

Bref, parents ne traitez jamais vos enfants d’incapables, si Drucker a pu s’en sortir, il y a d’autres que cela paralyse toute leur vie.

La réussite ne peut se calculer en terme de réussite d’études, de carrière, elle est de l’ordre bien plus sacré de l’épanouissement personnel.

Mik.

--------------------------------------------------------------------------

blogueurs8Coco a 40 ans ce mercredi, alors pour celles et ceux qui veulent:
http://corine500.skynetblogs.be/ Bon anniversaire ma tite chérie de coco. http://blog.saush.com/?cat=12
decorationanniversaire

22:55 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

18/11/2007

Lettre 240 ( un bon we en belgique encore!!)

dyn004_original_369_277_pjpeg_4475_a638376da5c698c187c70c9fd7d49130
Cher Ordi,

 

J’espère que nos amies et amis lectrices et lecteurs auront passé un aussi bon we que le mien.

Il débutait par un heureux souvenir, celui de la naissance de mon fils. Et oui le temps passe, mais le souvenir des grands moments demeure.

Petite crainte s’en suivait. Pas de nouvelles de mon jeune ami qui m’envoie toujours un sms pour me prévenir qu’il est bien dans le train. Il était pourtant là à l’heure convenue, en ayant oublié son Gsm ! Supers moments en sa compagnie. Il est de plus en plus beau et musclé !!

Ah le train de la vie… Que de parcours, que de gares différentes dans lesquelles nous nous attardons ou ne faisons que passer.

Je me suis accroché à bien des wagons et ne regrette rien. Je suis toujours heureux de pouvoir parcourir d’autres voies, sans trop avoir la nostalgie des trains et rails du passé.

Que les banquettes soient de bois ou de velours, qu’importe ! Que ce soit train à vapeur ou TGV l’important reste le voyage, celui qui nous fait découvrir l’autre.

Ma halte d’aujourd’hui m’offre bien du plaisir. Je ne sais ce que sera celle de demain.

Le tout est ne pas rester à quai en se disant : pourquoi n’ai-je pas pris ce train ?

Et le we se terminait par autre petite crainte. Ma petite fille était tombée et craignait de perdre une dent définitive. A cet âge, en principe, elle devrait se refixer facilement. Appel sera fait rapidement au dentiste, mais pas facile un dimanche. Souvent ainsi avec les enfants, toujours le we que ce genre de petit accident arrive !!

J’avais voulu aller à la manifestation pour la Belgique, mais pas eu le courage et quand je vois l’attitude des flamands et lis la presse du Nord, je me demande si cela sert encore d’y croire. Pour rester marié, faut que les deux le veuillent. J’ai vraiment pas l’impression que c’est le cas du côté flamand et pas que chez les politiciens. Faudra bien se préparer à vivre célibataire et pour les bruxellois à vivre une espèce d’étrange concubinage !!

Je crains devoir emprunter bientôt d’autres trains que ceux avec sigle SNCB !!

Bon lundi à vous.

Mik.

23:38 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

16/11/2007

 

 La raison, c'est la folie du plus fort.

 La raison du plus fort, c'est de la folie. ( E.Ionesco)

12:33 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |

14/11/2007

Lettre 239 ( belle politique!)

Rubix_politique_belge
Cher ordi,

Marre d’écouter et même de lire sur ton écran les bons sentiments exprimés quotidiennement par nos politiciens. Comment ne pas deviner qu’ils cachent, prouvés d’ailleurs en actes, des sentiments bien plus mauvais d’ambitions dont personne n’est d’ailleurs dupe !

Mais ne leur ne jetons pas trop la pierre. Sont-ils les seuls à montrer un décorum moral qui cache des intérêts nettement moins nobles ! L’égoïsme, l’irréversible égoïsme humain n’est pas réservé qu’à ce monde hypocrite de la politique.

A chacun de balayer devant sa porte avant de crier au scandale.

La vitrine qu’offrent nos pâles politiciens reflète aussi une société qui veut paraître belle sans y parvenir.

La recherche de la beauté artificielle n’est hélas souvent qu’un simple paravent de la bêtise !

Entre le fond et la forme les divorces sont nombreux et l’image de l’actualité ne fait que me conforter dans cette élucubration du jour…

Mik.

 

00:22 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

12/11/2007

 

rien a
calins
Mik.

14:10 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

10/11/2007

semaine de l'amitié

fly_away

SEMAINE DE L'AMITIE
JE T'AIME POUR CE
QUE TU ES POUR MOI..
UN VRAI AMI. 

Mais si je ne reçois pas un peu en retour,
je serai déçu...

1186867820


bon week end

09:31 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

08/11/2007

Lettre 238 ( Docteur Brotchi)

Cher ordi,

 

Les longues soirées d’hiver sont plus propices encore pour apprécier ta présence et celle de l’autre petit écran (de plus en en plus grand d’ailleurs).

J’ai regardé hier sur La Une l’émission les bureaux du pouvoir, avec en invité le professeur Jacques Brotchi, neurochirurgien.

Il est de ces hommes d’exception devant lesquels nous nous sentons bien petits.

Je le rejoins quand il souhaite que des hommes qui n’ont plus rien à gagner comme honneur et qui exercent encore des fonctions dans la société civile s'engagent plus activement dans la politique.

Cela donnerait certainement miieux que Leterme!!

C’est aussi toute mon enfance qui m’est revenue en mémoire, moi qui suis esneutois d’origine. Je me souviens très bien de son père dentiste chez lequel j’ai reçu mes premiers soins dentaires, de ce cabinet route de Poulseur. Le village portait grande affection pour cette famille juive roumaine.

Et comme toujours, les plus grands sont aussi les plus simples et modestes, du moins  en apparence.

Bravo Monsieur Brotchi, même si le parti que vous avez choisi n’est pas le mien.

Mik.

22:57 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

07/11/2007

Lettre 237 ( le lien)

Cher Ordi,

 

Hier soir je t’abandonnais la soirée pour regarder le très beau téléfilm : Le Lien.

Bouleversante histoire que celle d’Eva, une femme juive qui a perdu toute sa famille morte à Auschwitz, dont sa petite fille Sarah, âgée de trois mois. Professeur de français, elle reconnaît un jour  le père d’une élève comme le milicien responsable de la rafle et acquiert la certitude que son élève est en fait sa petite fille.

Il s’agit d’une fiction, mais elle démontre combien sont complexes les sentiments humains et combien parfois la vérité peut faire mal.

A une époque de racisme, je pensais au discours véhiculé souvent aujourd’hui contre les maghrébins. Attention danger !!

Un enfant reste un enfant et n’est jamais responsable de qui et d’où il naît.

Et je pensais à ce mail d’une amie que j’apprécie pourtant et qui fait circuler ce qui peut susciter la haine envers une communauté marocaine.

Vrai que pas toujours simple et facile d’éviter un sentiment qui stigmatise l’étranger.

Il faut pourtant être semeur de paix et non hurler avec les extrémistes.

Une société qui n’accepte pas la solidarité est condamnée à des luttes où personne en finale ne gagnera.

Nos politiciens qui aujourd’hui par esprit  protectionniste voudraient que la Flandre participe à un minimum de solidarité avec la Wallonie suscitent des réflexes égoïstes où dans le temps très peu de citoyens y gagneront.

Oui nous avons besoin de liens, bien plus que de déchirures.

Mik.

decoration

16:35 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

06/11/2007

Lettre 236 (ruche humaine)

le-photographe
Cher ordi,

Tu me fais voyager souvent dans le cœur des secrets humains.

Etonnant toujours comme nous avons tous besoin d’être reconnus.

Qui sommes-nous pourtant dans cette immense ruche terrestre ?

Tout et rien ! Et pourtant chacun est unique et veux être reconnu comme tel.

Que de drames, que de misères, que d’incompréhensions…

Alors j’apprends toujours à me faire très petit, à me dire que mon expérience, mon « savoir » ne servent vraiment pas à grand-chose. Conseiller, aider est souvent un leurre.

La meilleure chose qui soit (mais la plus dure) est d’écouter et de communiquer la joie et le bien être qui est en moi.

Quand on passe son temps à s’observer, à se juger, on tourne à vide et cela va toujours moins bien.

A ceux qui se sentent isolés, je dirais :

Quand on est bien dans sa peau, les autres le sentent et forcément ils viennent plus facilement.

Apprenez à être bien avec vous et vous serez moins seuls.

Mik.

12:50 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |