mik dupont UA-70672535-1

20/08/2007

Lettre 205 ( Belgique)

Drapeau de la WallonieCher ordi,

 

Je sais, je ne te consulte que en français, jamais en flamand ! Je suis un sous doué, que veux-tu !!

De toute façon, je ne vais pas trouver la formule miracle à la place des représentants du nord qui commencent vraiment à me faire chier, pour parler platement et sincèrement !

S’ils veulent l’indépendance de la Flandre, qu’ils l’affichent clairement, plutôt que de grappiller constamment un peu plus d’autonomie. Il y en a marre. Si ils ne veulent plus de la solidarité parce que, pour l’instant, elle leur est (encore à voir dans quel secteur) défavorable et oublie que cela n’a pas toujours été le cas, et bien qu’ils la proclament leur indépendance !

A ceux qui croient que les élections ne servent à rien, voilà une preuve de plus qu’ils se trompent. Le Leterme avec ses 800.000 voix se trouve en position de force et se croit tout permis avec ses alliés séparatistes.

Si il n’y avait Bruxelles, longtemps que la Belgique aurait éclaté.

Le nationalisme flamand est ancré dans l’esprit germanique. Le droit du sol compte plus que tout !

A quand la prise en main des vrais problèmes que l’on prétend résoudre par l’institutionnel ?

Pensez-vous vraiment que le moment est venu d’accroître des inégalités entre sud et nord du pays ? L’économie libérale fait déjà assez de dégâts en ce sens.

Vous me faites bien rire avec aussi vos flexibilités. Le monde ouvrier et technique doit s’adapter, mais vous ? Et puis le médecin devra t’il devenir ingénieur commercial, l’avocat troquer sa toge contre une blousse blanche et le député flamand enseigner la philologie latine ? De qui se moque t-on dans ce monde où seule la rentabilité compte pour remplir les poches de quelques privilégiés ?

Votre terrorisme communautaire va-t-il mieux résoudre la pauvreté croissante d’une classe moyenne qui disparaît, d’une classe ouvrière qui perd son combat dans une Europe aux mains d’un ultra libéralisme qui ne vénère que l’économique et ne croit que dans la consommation en se foutant pas mal de l’humain et de la poursuite grandissante des inégalités.

L’orange bleu aura pour la majorité un goût communautaire amer, mais donnera aussi un jus réservé aux plus nantis.

Combien de temps va encore résister la pasionaria et bavarde Milquet face à la pression du tord boyau flamand ? On a déjà compris que Reynders est prêt à céder du moment que les riches deviennent plus riches.

Les balais des limousines deviennent ridicules et les jeux de cache- cache enfantins !

Ne suffit-il pas que le citoyen soit considéré comme simple objet de consommation, mis en statistiques, pour ajouter à celles-ci l’appartenance linguistique et donner pouvoir à une Flandre moins sociale et plus liée aux puissances économiques.

Le coup de pied au cul a toujours mieux marché et fait travailler les germains. Chez les latins la méthode forte provoque la grève !!

Je suis pour la grève… Et si vraiment les Flamands veulent nous faire marcher selon leurs dictats et bien vive la Wallonie indépendante aussi !

Mik.

09:04 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : leterme, actualite |  Facebook |