mik dupont UA-70672535-1

16/02/2007

Lettre 127. (Etre bon compagnon de soi)

arbre(

Cher ordi,

Hier encore, par toi et d’autres jours par des rencontres, j’entends souvent dire de personnes que j’apprécie qu’elles éprouvent du mal à se retrouver seules.

Sans les juger, je les comprends mal. Je me demande si elles ne ratent pas la chose la plus essentielle pour le mieux vivre.

Je me souviens d’un beau texte de J.Salomé qui s’intitulait « oui, osez être un bon compagnon pour vous-même ». Je crois en avoir fait un post, il y bien longtemps déjà. Il y disait que la pire des solitudes n’est pas d’être seul mais d’être très mauvais compagnon pour soi-même.

S’ennuyer en sa propre compagnie nous incite à trop attendre de l’autre.

Etre en bonne compagnie de soi, c’est alors voir l’autre comme un plus, un vrai cadeau qui vient enrichir ma vie et pas boucher le trou de mes manques.

Vivre seul et savoir quand cela  m’est possible ou lui est possible nous relier à l’autre.

Il nous revient d’être heureux ou pas et d’éviter de faire porter ce poids insupportable sur les autres.

Si, si, pas facile, mais possible ! Mais faut souvent remettre l’ouvrage sur le métier. Lol.

Mik.

00:09 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : solitude, compagnon de soi |  Facebook |