mik dupont UA-70672535-1

08/02/2007

 Lettres 121 ( petit coup de gueule!)

Cher ordi,

 

Par toi, par téléphone, par visites, beaucoup de mon temps est pris par l’écoute.

Et bien je vais t’avouer : parfois j’en ai un peu une overdose !

Chacun, bien entendu, à sa part de narcissisme. Mais il y a des limites. De là à me faire bouffer littéralement par certains qui n’arrêtent pas de ne parler que d’eux, je ne franchirais pas ce cap. Ce serait alors me vider comme œuf et n’avoir plus rien à offrir.

Loin de moi l’idée du moindre rejet, mais simplement besoin d’oxygène !!

C’est fou parfois ce que vos proches familiaux, par exemple, vous accablent moins de leurs petits soucis que des amis. Et pourtant, je sais que les contraintes et soucis auxquels ils sont confrontés sont plus denses, plus importants que le soin à leurs petits bobos que certains portent comme le centre du monde.

Pardonnez, mes amis, ce coup de gueule. J’en avais besoin.

Sur ce je vous embrasse, vous, tous celles et ceux que j’aime et vous lectrices et lecteurs anonymes, je vous redis toute mon amitié bienveillante.

Mik.

et n'oubliez pas la soirée bowling des blogueurs. ( En haut colonne gauche écran)