mik dupont UA-70672535-1

15/05/2007

Lettre 164 ( journée de la famille)

naissance

Cher Ordi,

C’est aujourd’hui la journée de la famille. C’est que tu en vois, toi, des enfants de ta génération venir chercher sur ton écran des loisirs nouveaux, bien loin de ceux choisis par nos jeux d’antan.

Il serait peut-être temps que notre société accepte que la famille a bien changé. Nous sommes à l’époque DES familles. Familles monoparentales, recomposées, homosexuelles,... autant de modèles, vécus parfois par les mêmes personnes au cours de leur vie.

Bien ou mal, c’est ainsi.

Cela nécessite, en tout cas, plus de créativité, une meilleure connaissance de soi et surtout une meilleure connaissance des enfants pour comprendre chacun des membres de notre famille.

Dans les liens changeants et complexes, il n’est pas facile d’accepter et d’établir des points de référence communs. Chacun s’ajuste avec plus ou moins de bonheur.

Pour moi, le mot clé reste toujours tolérance. Celle qui accepte la différence de l’autre et évite la comparaison.

Reconnaissons que la principale difficulté réside de comment trouver le cadre d’une éducation épanouissante pour des enfants encore trop souvent pris en otage par l’individualisme de parents qui imposent leur choix de vie et veulent conserver la part importante du gâteau affectif.

Il n’est jamais simple, depuis notre séparation du sein maternel, de prendre conscience que notre mère est aimée par d’autres personnes. Que de mères entretiennent un lien fusionnel alors qu’il est bien nécessaire qu’il évolue et s’atténue au fil du temps.

Défi nouveau pour nous tous que de composer avec les nouvelles données pour offrir à l’enfant la sécurité affective, trop souvent troublée ou même perdue, lors des séparations de couples.

Je reste toujours optimiste. La famille a toujours évolué, et croire qu’elle était ce que nous avons connu serait une erreur historique. Pas donc de conservatisme ou de nostalgie.

La souffrance et un mal-être dans la vie familiale ont toujours aussi existé. Notre combat doit donc être de lutter intelligemment et avec cœur pour les alléger.

Ce qui me hérisse est de voir encore comment, spécialement en politique, le modèle traditionnel de la famille papa-maman-grands-parents reste la principale référence, alors que contredite dans les faits.

Alors plutôt que de s’accrocher à ce modèle qui deviendra, même si nous pouvons le regretter, de plus en plus rare, soyons imaginatifs et créatifs pour que dans la famille de ta génération, cher ordi, qui est bien plus une réunion d’individus, adultes et enfants, chacun y trouve ses droits et devoirs propres.

Mik.

09:19 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : famille d aujourd hui |  Facebook |