mik dupont UA-70672535-1

10/01/2007

Lettres 104 ( monarchie et démocratie)

Cher ordi,

 

Ah, la médiatisation ! Et tu en fais, à ta manière, partie.

Ainsi cette tempête dans un verre d’eau pour le prince Laurent.

A plusieurs reprises, j’ai affiché être républicain.

Le pouvoir transmis par le sang reste anti-démocratique.

La monarchie, même constitutionnelle, est vraiment devenue obsolète.

Ceci dit, l’affaire du prince Laurent à la une me fait bien rire.

Je ne bénis évidemment pas les détournements de fonds et trouve scandaleux que les citoyens doivent payer le train de vie de princes dont on se passerait allègrement.

Faut-il quand même dire que, en toute objectivité, la dotation royale est loin de représenter une somme super importante dans le budget global de notre Etat. Une république coûterait autant, si pas plus. Là n’est donc point à mes yeux le problème.

Le canard noir de la famille royal se retrouve bien certainement pris dans une tourmente dont il ignore les tenants et aboutissants exacts.

Alors tous égaux devant la loi ? Mouais, plus ou moins…

Disons qu’à mes yeux ce fameux procès de Hasselt aura eu comme mérite d’oser faire comparaître un prince devant la justice.

Pour le reste, je trouve qu’il serait temps aussi de trouver un contre pouvoir aux médias.

Le sensationnalisme a aussi quelque chose d’anti-démocratique.

La notoriété s’est encore révélée ici par le temps et le nombre de passages à l’écran d’une affaire qui serait restée sans écho, ou presque, si cela avait été l’affaire d’un simple citoyen. Aucun nom des prévenus d'ailleurs n'est véritablement cité, sinon celui de l'ancien conseiller du prince...

Est-ce les journalistes qui doivent vraiment toujours détenir les clés du temps et des sujets à étaler devant le public ?

Il est vrai que nous avons encore comme pouvoir celui de zapper, mais…

Bonne journée.

Mik.

00:08 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : monarchie et democratie |  Facebook |