mik dupont UA-70672535-1

30/01/2007

Lettre 116 (maredsous)

 

Cher ordi,

 

Ah que notre monde change. Tu en es évidemment la preuve.

Mais, pour l’anecdote, chose amusante :

En pensant à notre journée de blogueurs dimanche et à notre petit passage tardif à l’abbaye de Maredsous (enfin à la brasserie de celle-ci), j’écoutais hier la pub sur le fromage très connu qui porte le nom de ce lieu monastique d’où devraient s’élever les chants de vertus.

Et bien non !!! Surprise, surprise. Voilà ti pas que la pub invite à l’égoïsme, au mensonge même !! LOL. Oui, oui, pour manger seul le précieux fromage, les consommateurs trichent, mentent…. Et pour conclure avec cette étrange morale : plus on partage, moins on en a !! Avec invitation au non partage !!! Et oui, voilà comment on vante maintenant un fromage bénédictin à l’origine !!!

Et je vous jure que cette pub date d’un temps où Etienne (compagnon de Mireille) n’y travaillait pas encore…

Le monde n’est plus ce qu’il était…mdr.

Mik.

 

brasserie du moulin

Suite et pas fin de «  l’escroquerie » de la Brasserie de Molignée :

J’ai envoyé le courrier suivant pour lequel j’attends toujours la réponse !!

 

Monsieur,

Je suis en possession de la souche TVA n° 02469 pour un montant de 950 euros (37 couverts), qui était sensée reprendre l'entièreté de l'addition des menus et qui ne correspond pas à ce que vous avez reçu pour l'ensemble des repas et boissons. Pour rappel, je retiens que vous avez fait payé les boissons supplémentaires au comptant.

Je vous prie donc de bien vouloir faire la rectification de cette souche TVA, sans quoi je me verrai dans l'obligation d'adresser plainte à l'administration TVA du Ministère des Finances.

Au vu de votre attitude, il me semble normal qu'en plus d'une espèce d'escroquerie pour le paiement de menus et boissons non prises, il soit exigé que celle que nous pourrions soupçonner envers la TVA soit aussi dénoncée.

Bien à vous.